La commune, page pratique...

Presse d'Armor 13/01/2017

 

25086 170111165454294 01 630x0

1 000 assainissements individuels rénovés pour 2018. Voilà l’objectif que s’était fixé la communauté de communes Paimpol-Goëlo en lançant en 2012 son programme de reconquête de la qualité de l’eau en baie de Paimpol, dans l’estuaire du Trieux et l’anse de Bréhec.

Le cap des 500 dépassé

Et quatre ans plus tard, « le cap des 500 est dépassé », annonçait Hervé Corteyn, chef du service Eau et assainissement de Paimpol-Goëlo, à quelques jours de la création de la nouvelle intercommunalité Guingamp-Paimpol Armor Argoat Agglomération.

Soit précisément 565 réhabilitations subventionnées : 119 à Ploubazlanec, 114 à Paimpol, 123 à Plouézec, 86 à Plourivo, 25 à Kerfot, 37 à Yvias, 57 à Pléhédel, 4 à Lanloup et à Lanleff, qui a lancé un projet d’assainissement collectif.

Au total, 2 823 689 € de subventions ont été distribuées à 11,5 % par Paimpol-Goëlo, 81,5 % par l’agence de l’eau Loire Bretagne et à 7 % par l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat et les caisses de retraite.

« Et ces aides sont reconduites jusqu’à 2018 », prévient Hervé Corteyn en appelant les habitants, dont les installations sont défectueuses, à s’engager dans la démarche.

À la communauté de communes, tout un service est à la disposition des citoyens pour les conseiller, les informer sur les aides possibles et les accompagner lors du montage des dossiers de subventions.

Ces dernières peuvent aller de 60 % à 100 % du coût total de la réhabilitation.

Délais et obligations de travaux

De 2006 à 2010, les diagnostics des 4 300 assainissements individuels des neuf communes ont été réalisés. Ensuite, en mai 2012, le programme de réhabilitation a été lancé. Passés la définition des zones et des arrêtés sanitaires, il est entré dans sa phase opérationnelle fin 2013.

« Les premiers dossiers ont été montés à ce moment-là et depuis la fin d’année 2015, on est à plein régime. Des dossiers arrivent tous les jours, on espère continuer sur ce même rythme de plus de 200 dossiers validés par an. »

En parallèle, le service Eau et assainissement effectue des contrôles de fonctionnement sur les installations préalablement diagnostiquées. « On vérifie si la réhabilitation a été faite ou non ; si des travaux sont engagés et si ce n’est pas le cas, on fixe l’obligation de travaux et les délais », détaille Adeline Le Cornet, l’une des trois techniciens du service.

Les délais vont de un an pour une zone à enjeu (proximité de la mer ou de cours d’eau) à 4 ans.

En cas de manquement à ces préconisations, la police de l’eau peut verbaliser, c’est un délit pénal.

« Mais ce n’est pas notre rôle à nous, insiste Adeline Le Cornet. Nous, on a un rôle d’accompagnement. On détecte les problèmes, on explique les risques sur l’environnement et on aide les gens à monter leur dossier de réhabilitation de leurs installations. »

Le message passe de plus en plus et « les deux derniers épisodes de pollution de l’eau en baie de Paimpol ont fait réagir ». Parfois même, on se le passe… Comme l’observe Hervé Corteyn : « un voisin s’engage dans des travaux, et c’est tout une dynamique qui se lance dans le quartier. »

A deux tiers du programme, le service eau et assainissement lance cette piqûre de rappel.

« Les citoyens ont des obligations environnementales quant à leurs rejets… Tout un programme et une équipe sont là pour les accompagner ».

De 60 à 100 % d’aides
Tout propriétaire occupant de son bien, avant 2011, peut bénéficier de subventions de la communauté de communes, de l’agence de l’eau et de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH).
Elles peuvent couvrir de 60 % à 100 % des études et travaux, selon les revenus du foyer : jusqu’à 60 % avec l’agence de l’eau (plafond de 5 100 €), 20 % avec la communauté de communes (plafond à 1 700 €) et 20 % avec l’ANAH.
Ces aides peuvent être complétées par des éco-prêts à taux zéro auprès des banques, des prêts à taux réduits auprès de la CAF ou des caisses de retraites
À titre d’exemple, pour une rénovation d’un coût de 8 500 €, un foyer à revenu modeste peut capter 6 800 € de subventions (5 100 € de l’agence de l’eau et 1 700 € de la communauté de communes). L’apport personnel sera donc de 1 700 €.

Service Eau et assainissement de Paimpol-Goëlo, 2 rue Lagadec à Plourivo, 02 96 55 99 51.

Pratique

ENTRETIEN des pelouses, bordures, haies, 

nécessitant l'utilisation d'instruments bruyants

Horaires à respecter:

Jours ouvrables:

8h30/12h et 13h30/19h30

Samedis:9h/12h et 15h/19h

Dimanches et jours fériés:10h/12h

bonne adresse

POUBELLES:

semaine paire et impaires: déchets ménagers résiduels en sacs plastique fermés, poubelle grise

semaine impaire: déchets triés en vrac, poubelle jaune

tous les mardis non fériés, sortez les poubelles la veille, pensez à les rentrer...

La taxe de séjour en Paimpol-Goëlo : modalités pratiques et tarifs 2015

Détecteurs de fumée : Pourquoi ?

Logo

Installation de détecteur de fumée

Mise à jour le 01.01.2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Tous les lieux d'habitation devront être équipés d'au moins un détecteur de fumée normalisé au plus tard le 8 mars 2015. D'autres mesures de sécurité devront également être prises dans les parties communes, avant cette même date, pour éviter la propagation d'incendie.

Détecteurs de fumée dans le logement (appartement, maison)

Objectifs

L'installation d'un détecteur de fumée doit permettre

  • de détecter les fumées émises dès le début d'un incendie

  • et d'émettre immédiatement un signal sonore suffisant pour permettre de réveiller une personne endormie.

Caractéristiques exigées

Le détecteur de fumée doit être muni du marquage CE et être conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14604.

Les détecteurs utilisant l'ionisation sont interdits, car ils sont radioactifs.

À noter : il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.

Obligation d'installation

Le détecteur doit être fourni et installé par le propriétaire du logement, que celui-ci occupe son logement ou le mette en location, d'ici le 8 mars 2015.

Avant cette date et si le logement est occupé par un locataire, une alternative est offerte au bailleur qui peut :

  • soit, fournir le détecteur à son locataire

  • soit, lui rembourser l'achat. 

Dans ces 2 cas, il appartiendra au locataire de procéder à la pose du détecteur.

Le détecteur doit être installé de préférence dans la circulation ou dégagement desservant les chambres. Il doit être fixé solidement en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de vapeur.

Obligation de vérification

À partir du 8 mars 2015, la vérification de présence et du bon fonctionnement du détecteur sera faite au moment de la mise en location du logement lors de l'état des lieux d'entrée.

L'obligation d'entretien et de remplacement du détecteur appartient à l'occupant du logement. Ainsi, dans un logement loué, le locataire doit veiller en cours de bail au bon fonctionnement du détecteur en vérifiant et en remplaçant les piles ou le détecteur (en cas de défaillance), à moins qu'il occupe :

  • un logement à caractère saisonnier,

  • ou un logement-foyer,

  • ou une résidence hôtelière à vocation sociale,

  • ou un logement de fonction,

  • ou une location meublée.

Dans ces logements, l'obligation de vérification du bon fonctionnement du détecteur appartient au propriétaire du logement.

Remise d'une attestation à son assureur

Le locataire ou le propriétaire qui occupe son logement doit notifierl'installation du détecteur par la remise d'une attestation à l'assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d'incendie. 

Aucune sanction n'est actuellement prévue par la réglementation en cas de non installation du dispositif.

Les compagnies d'assurance ne pourront d'ailleurs pas se prévaloir du défaut d'installation du détecteur pour s’exonérer de leur obligation d'indemniser les dommages causés par un incendie dans les logements.

Mesures de sécurité dans les parties communes

Installation de blocs-portes coupe-feu

Dans certains immeubles, des blocs-portes coupe-feu séparant les locaux poubelles (lorsque ces locaux ne s'ouvrent pas sur l'extérieur ou sur des couloirs) et les escaliers mettant en communication le sous-sol avec le reste de l'immeuble, doivent être installés.

Cette obligation concerne uniquement les immeubles :

  • dont la demande de permis de construire ou de prorogation de permis de construire a été déposée avant le 5 mars 1987,

  • et dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à une hauteur inférieure à 50 mètres.

Affichage de consignes de sécurité

Les immeubles ayant fait l'objet d'un dépôt de demande ou de prorogation de permis de construire avant le 5 mars 1987 doivent afficher

  • les plans des sous-sols et du rez-de-chaussée

  • et les consignes à respecter en cas d'incendie conformément à un modèle fixé par arrêté.

Ces documents doivent être affichés

  • dans les halls d'entrée

  • et près des accès aux escaliers et ascenseurs.

DEPARTEMENTS BRETONS 

Département Population Progression annuelle
Côtes d'Armor 595.531 +0,86% 
Ille et Vilaine 1.007.901 +1,2% 
Finistère 901.293 +0,5% 
Morbihan 732.372 +1,1 %
 

 KERFOT

 Année                                Nombre d'habitants
1968 465
1975 466
1982 612
1990 617
1999 590
2007 592
2014 684

 

voir d'autres chiffres sur cette page internet : ICI

Sur le Télégramme: ICI

Horaires de la Mairie

 

OUVERTURE DE LA MAIRIE

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30

Samedi de 9h à 12h

Téléphone: 02 96 20 87 01

Contact Email: mairie.kerfot@wanadoo.fr

Site Internet de la commune: www.kerfot.fr

PERMANENCES / MAIRE ET ADJOINTS

Jean-Claude Vitel

Mardi de 16h à 17h

Samedi matin sur RDV

Caroline Samson-Raoul

Lundi de 13h30 à 15h

Vendredi de 13h30 à 15h

Pierre Le Roy

Mardi de 9h à 10h30

Jeudi de 9h à 10h30

David Thomas

Lundi de 9h30 à 11h30

Samedi matin sur RDV

 

Les RDV sont à prendre par le biais de la mairie 

Téléphone: 02 96 20 87 01

 

 

 adresses internet utiles

 

http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-kerfot.html

 

http://www.mairie.biz/mairie-kerfot-22500.html

 

pour renseignements administratifs, papiers, adresses...sur le dernier site vous pouvez imprimer les documents 

 

 

 

"http://www.conseil-general.com"... que peut-on y trouver ?

Le Conseil général (cliquez sur la carte)

N'oubliez-pas, pour tous renseignements administratifs , de vous connecter sur le site du Conseil général..

.

....................................................................................................

La communauté de communes

La Communauté de Communes Paimpol-Goëlo regroupe les 9 communes suivantes : Paimpol, Ploubazlanec, Plourivo, Plouézec, Kerfot, Yvias, Lanloup, Pléhédel, et Lanleff.

Pour de plus amples informations consultez le site suivant: 

http://www.cc-paimpol-goelo.com

....................................................................................................

Recommandations

Désherbage

Nous demandons aux particuliers d'être très attentifs à l'utilisation de produits phytosanitaires et herbicides. IL EST FORMELLEMENT INTERDIT de désherber à proximité des fossés ou des cours d'eau. 

Déchets verts

L'interdiction de brûler des déchets verts est PERMANENTE.

( arrêté préfectoral de 09 Juillet 2012/ couurier de la Préfecture du 20 Mars 2014)

L'amende de 3° classe  est de 450€.

Propreté urbaine

° Ecopoints

   Ceux situés sur le parking de la Vallée), sont un service de proximité pour les déchets ménagers, le tri en monoflux et le verre.

   Cet espace n'est en AUCUN CAS un dépotoir pour encombrants divers et variés.

° Trottoirs et place de la mairie

   Nos amis à 4 pattes minent régulièrement les endroits destinés à votre sécurité. Propriétaires d'animaux, soyez vigilants, vous en êtes

   responsables.        

° Routes

    Les voies communales permettent à chacun de circuler. Lors de chantiers ou de travaux quotidiens, il vous est demandé de nettoyer    

    l' espace communal lorsque celui-ci est sali (terre, fumier...)

Date de dernière mise à jour : 20/01/2017

  • 1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.
Les commentaires sont clôturés